La Vape 95% moins nuisible pour la santé et 40% moins cher que de fumer

Le CDC et diverses organisations de santé ne souhaitent pas endosser le tabagisme ou la consommation de nicotine sous quelque forme que ce soit, de sorte qu’il est compréhensible qu’ils aient surtout insisté sur le fait que les cigarettes électroniques sont mauvaises pour lesgens.

Cependant, selon une nouvelle étude publiée par Public Health England mercredi, le vaping est en fait 95% moins nuisible que son homologue en plein air. L’étude, qui n’a pas été financée par le lobby du tabac, mais plutôt le ministère de la Santé du Royaume-Uni, a également noté que près de la moitié du grand public considérait à tort des vaporisateurs et des cigarettes électroniques comme étant aussi dangereux qu’un paquet de clope, et qu’il n’y avait pasde preuves que les vaporisateurs incitent les gens à commencer à “fumer”. En fait, le rapport suggère que les cigarettes électroniques constituent surtout un outil utile et efficace pour aider les gens à cesser de fumer.

Ce que le rapport ne mentionne pas en revanche, c’est que commencer à vapoter pourrait permettre d’économiser considérablement de l’argent par rapport au tabagisme traditionnel.

En effet, selon NerdWallet, les e-cigarettes jetables vous couteront en moyenne 1 387 $ par année si vous êtes fumeur d’un paquet par jour – considérablement moins que le coût annuel équivalent de 2 699 $ pour la cigarette traditionnelle.

Bien si c’est une option encore onéreuse, ces quelques économies pourraient être essentielles pour beaucoup puisque le tabagisme est plus élevé chez les personnes ayant un statut socioéconomique plus faible.

Si vous voulez vraiment réduire ce coût, vous pouvez acheter une ecig réutilisable avec des liquides en bouteille, réduisant les coûts d’environ 500 $ à 600 $ supplémentaires par année, soit une économie moyenne de plus de 2 000 $. Eh bien, en voilà quelques économies, sans compter les quelques décennies que vous ajouterez à votre vie.

Article paru dans le Times
Source : Lien de l’article en Anglais sur times.com Par Ethan Wolff-Mann